S'inscrire

Histoire du Parti

…..

Du PAI jusqu’à nos jours, en terres fribourgeoises

Le Parti des Paysans, Artisans et Indépendants (PAI) fait partie du paysage politique fribourgeois depuis presque un siècle déjà. La création de la section cantonale par Robert Colliard remonte à 1923 et trouve ses sources en Veveyse. Sa première participation aux élections fédérales date de 1928, mais il faudra attendre 1939 pour obtenir le premier siège au Conseil national, occupé par Robert Colliard. Cet agrarien convaincu et chanteur du Ranz des vaches à la Fête des vignerons de 1927 reviendra pour trois autres mandats à partir de 1951, mais se retire en 1960 au profit de Gabriel Kolly qui terminera le reste de la législature.

Puis s’en suit une longue période creuse d’une vingtaine d’années, allant de 1963 à 1983, où le Parti n’occupera aucun poste au Conseil national et stagne au Grand Conseil, une tendance défavorable également observé à l’échelle nationale. Malgré la fusion, au niveau fédéral, du PAI et des Partis démocratiques des cantons de Glaris et des Grisons sous le nom d’Union démocratique du centre en 1971, la dénomination PAI subsiste dans le Canton de Fribourg jusqu’en 1986, afin de rester proche de son électorat paysan. La double dénomination UDC-PAI perdurera plusieurs années encore sur quelques listes de district.

Cependant l’adoption du nouveau nom national et la modernisation du programme politique insuffle un vent nouveau pour le Parti. Il reconquiert un siège au Conseil national en 1983 qui sera occupé par le Conseiller d’Etat UDC de l’époque Joseph Cottet puis par Bernard Rohrbasser depuis 1987 jusqu’à 1995. Même si l’UDC profite en Suisse alémanique de son succès contre l’adhésion à l’EEE, le siège UDC à Fribourg ne sera retrouvé qu’en 2003 avec l’aide de l’entrepreneur Jean-François Rime. En 2015, l’UDC du Canton de Fribourg marque une étape importante de son histoire en emportant un second siège au Conseil national, en la personne de Pierre-André Page, figure du monde agricole. L’UDC a devancé pour la première fois tous les autres partis avec près de 26% des voix. Une avance qui n’aura malheureusement guère duré, l’UDC perd son deuxième siège en 2019, victime de la « vague verte » écologiste qui secoue la Suisse.

L’UDC du Canton de Fribourg n’est plus représentée au gouvernement cantonal depuis le retrait de Raphaël Rimaz en 1996, alors que ce siège UDC-PAI au Conseil d’Etat a longtemps été occupé par Georges Ducotterd (1952-1971), puis Joseph Cottet (1971-1981) et enfin Raphaël Rimaz lui-même (1986-1996). Dès lors, et malgré qu’elle ait doublé depuis ses parts de suffrages aux élections cantonales, l’UDC n’a plus occupé de fauteuil au Conseil d’Etat.

L’UDC aura tout de même été reconnue par ses pairs comme un parti prêt à prendre ses responsabilités. C’est pourquoi, elle a présidé à sept reprises le Grand Conseil depuis 1971. Parmi les premiers citoyens du Canton, on notera notamment : Gabriel Kolly (1971), Maurice Colliard (1978), Marcel Gavillet (1989), Elisabeth Leu-Lehmann (1999), Pierre-André Page (2009), Katharina Thalmann-Bolz (2014) et Roland Mesot (2019).

 

Soutenez-nous

CCP 17-3541-3
CH76 0900 0000 1700 3541 2

Contacts

UDC – SVP Fribourg
Secrétariat cantonale
Route d'Essert 51
1733 Treyvaux

E-Mail : info@udc-fr.ch

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord