Elections
Exposé

Session spéciale : De la chasse au mariage, via la péréquation financière

La session spéciale du Conseil national au début mai aura été brève (trois jours) mais intense… Principaux sujets abordés: les modifications de la Loi sur la chasse et la problématique de la péréquation financière entre cantons payeurs et les autres.

Les modifications apportées à la Loi sur la chasse sont plus permissives sans toutefois autoriser de faire feu sur tout ce qui bouge… A l’avenir, les effectifs des loups comme des castors devront être régulés: et les autorités pourront autoriser la chasse de loups si ces derniers menacent de provoquer des dommages – et non seulement lorsque les premiers moutons auront été attaqués ! La protection absolue de ces animaux (loups, castors) est donc assouplie. De plus, Confédération et cantons devront participer à la réparation des dommages provoqués par ces animaux aux forêts, aux cultures agricoles et aux animaux de rente.

Péréquation financière: le compromis

Encourager les cantons à améliorer leur situation financière par leurs propres forces: cette idée, l’UDC était bien seule au Conseil national, à la partager ! En réalité, c’est un compromis que la Chambre du peuple a voté, suivant la position de la Chambre des cantons. En quelques mots, la péréquation sera désormais calculée et ne fera plus l’objet de discussions tous les quatre ans ; la réforme adoptée décharge principalement les cantons payeurs qui, jusqu’ici, versaient plus que prévu. Et malgré les compensations prévues jusqu’en 2025, plusieurs cantons romands – dont Fribourg – ont quelques craintes de perdre au change ! Une situation qu’il conviendra de surveiller.
Pas de chance non plus pour Fribourg qui voulait donner aux cantons la compétence de décréter indépendamment une amnistie fiscale. Par exemple, en 1969, Fribourg avait encaissé des impôts pour plus de 330 millions de francs grâce à une amnistie fiscale ! Mais, contre l’avis de l’UDC, le Conseil national a voté de la même manière que le Conseil des Etats et a refusé cette délégation de compétence aux cantons.

Par contre, l’UDC a largement soutenu une initiative du canton d’Argovie qui exige l’abolition de la pénalisation du mariage au niveau des impôts et des assurances sociales. Objectif de la démarche: maintenir la pression sur le Conseil fédéral qui n’a toujours pas réussi à se mettre d’accord sur la manière d’appliquer le jugement du Tribunal fédéral !

plus sur le thème
Exposé
partager l’article
15.06.2019, de Flavio Bortoluzzi
Chez les camarades fribourgeois, c’est désormais l’extrême gauche qui décide. Malgré les plaidoyers de ses deux conseillers... lire plus
Exposé
partager l’article
14.06.2019, de Emmanuel Kilchenmann
Quel canton voulons-nous demain? Consolider notre statut de champion des pendulaires ou une région économiquement attrayante, où... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
12.06.2019
La réforme fiscale fribourgeoise soumise à votation le 30 juin 2019 constitue un compromis équitable. Le projet... lire plus
en lire plus
Soutenez-nous

CCP 17-3541-3
CH76 0900 0000 1700 3541 2

Contacts

UDC – SVP Fribourg
Secrétariat cantonale
Route d'Essert 51
1733 Treyvaux

E-Mail : info@udc-fr.ch

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord