Elections
Exposé

Rétrospective de la session de mars 2019

Le Chef du groupe UDC au Grand Conseil dresse le bilan de la session de novembre et de décembre 2018 qui vient tout juste de s’achever.

Pendant la session de mars, le Grand Conseil fribourgeois a adopté le décret relatif à l’octroi d’un crédit d’engagement pour la mise en conformité de 334 arrêts de bus situés en bordure de routes cantonales avec un montant de 21.2 millions de francs. A également été approuvé un crédit d’engagement en vue du renouvellement des équipements techniques de l’Ecole des métiers de Fribourg en hauteur de 5.1 millions de francs.

Le Grand Conseil a adapté la loi sur la scolarité obligatoire et la loi sur la pédagogie spécialisée. Plusieurs motions récentes ont demandé des modifications de cette loi sur des questions d’organisation (financement dans certaines situations particulières, horaire scolaire du CO, vente de produits au sein de l’école). Par ailleurs, la jurisprudence fédérale avait elle aussi apporté un besoin de modification surtout concernant la gratuité de l’enseignement obligatoire.

Une motion demandait une modification de la Constitution cantonale pour d’une part diminuer le nombre de signatures nécessaires pour une initiative et un référendum populaire de 6’000 à 5’000, et d’autre part augmenter le délai de récolte des signatures de 90 jours à 180 jours. Cette proposition n’a pas atteint la majorité, même avec le soutien d’une majorité de notre groupe. En revanche, une motion avec le but de donner la possibilité aux personnes avec un permis C de pouvoir participer au bureau électoral comme membres du bureau électoral et/ou scrutateur lors des élections et votations cantonales et fédérales a été clairement rejetée.

Le concept « sport-art-études » présenté par le Conseil d’Etat ne permet malheureusement toujours pas à de nombreux jeunes talents de concilier dans de bonnes conditions les études et leur pratique d’un sport ou d’un art de haut niveau et il manque l’adaptation aux spécificités de notre canton.

Suite à une faute grave de comptage des voix lors de l’élection de la vice-présidence du Grand conseil en février 2019 une motion d’ordre demandant qu’une Commission ad hoc analyse la soi-disant « erreur » a été acceptée. L’UDC attend de la Commission un rapport concis et que des mesures soient prises pour qu’une telle situation ne se reproduise. Il en va de la réputation et de la crédibilité du législatif cantonal.

plus sur le thème
Consultation
partager l’article
17.08.2019
Nous nous référons au courrier du Conseil d’Etat du 7 juin 2019 concernant le dossier mentionné sous... lire plus
Exposé
partager l’article
06.07.2019, de Emanuel Waeber
Le Chef du groupe UDC au Grand Conseil dresse le bilan de la session de mai et... lire plus
Exposé
partager l’article
04.07.2019, de Emmanuel Kilchenmann
Par ce courrier de lecteur, je tiens à revenir sur la position négative du Conseil d’Etat relative... lire plus
en lire plus
Soutenez-nous

CCP 17-3541-3
CH76 0900 0000 1700 3541 2

Contacts

UDC – SVP Fribourg
Secrétariat cantonale
Route d'Essert 51
1733 Treyvaux

E-Mail : info@udc-fr.ch

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord