• Initiative populaire « pour une immigration modérée (initiative de limitation) »
    Un pays libre et autodéterminé comme la Suisse doit pouvoir gérer de manière autonome l’immigration sur son territoire, comme le font d’ailleurs la majorité des Etats performants du monde. Vers la campagne
S'inscrire
Exposé

Les lendemains d’une session…

Mercredi soir 6 mai dernier, Isabelle Moret a agité sa clochette pour une dernière fois au cœur de la Bernexpo: la Présidente du Conseil national mettait un terme à la session extraordinaire après que le Conseiller fédéral Ueli Maurer ait lancé un vibrant plaidoyer touristique encourageant chaque citoyenne et citoyen du pays à quitter un air d’enterrement pour se tourner vers la Suisse, ses paysages, ses produits – les meilleurs vins, la meilleure bière, le meilleur pain, le meilleur fromage… et y passer ses vacances !

Et même si nous nous sommes retrouvés dans un cadre un peu particulier, les grandes halles d’exposition de la Bernexpo, nos trois jours de session nous ont permis d’entériner les décisions prises jusqu’alors par le Conseil fédéral sous le régime du «droit de nécessité». Les quelque 57 milliards de francs pour l’économie et ses acteurs, l’aide à notre aviation civile comme celle pour le tourisme et ses efforts de promotion, toutes ces dépenses, certes faramineuses, ont été validées.

Avions de combat: quelles retombées pour la Suisse romande ?

Session extraordinaire, cadre particulier ne m’ont pas empêché de poursuivre normalement mon travail de conseiller national. C’est ainsi que j’ai transformé mon postulat en une interpellation: sous le titre «Avions de combat: affaires compensatoires pour la Romandie», je demande au Conseil fédéral quelles seront les retombées économiques pour la Suisse romande de l’achat de nos nouveaux avions de combat; et quelles mesures entend-t-il mettre en œuvre pour corriger le déséquilibre nuisances/emplois dans la région de Payerne. Et je souhaite ces réponses avant, bien sûr, la votation populaire fédérale du 27 septembre prochain ! D’où cette transformation technique en une interpellation.

La sécurité routière me préoccupe aussi: aujourd’hui, nos routes sont, trop, souvent occupées par ces longboards (planches à roulettes) dévalant les pentes et coupant les virages sans se préoccuper de la circulation. Nos communes et nos polices ne savent pas comment prévenir et réagir puisque la loi ne parle pas de ce nouveau moyen de locomotion. C’est le sens de mon interpellation qui demande au Conseil fédéral s’il est prêt à modifier la loi et à assimiler ces longboards à un vélo ou une automobile.

Agroscope: un heureux feu vert !

Enfin, bonne nouvelle, au lendemain de cette session, le Conseil fédéral a donné son feu vert pour la stratégie d’implantation des sites d’Agroscope. Vendredi 8 mai dernier, le Conseiller fédéral Guy Parmelin a expliqué dans le détail cette réforme: un site principal central à Posieux, deux centres de recherche régionaux, Changins et Reckenholz ainsi que des stations d’essais décentralisées. Les montants économisés par cette restructuration seront réinvestis dans la recherche.

Je me réjouis de ce développement d’Agroscope, pour Posieux, pour mon canton de Fribourg et pour l’agriculture et le secteur agroalimentaire. Aujourd’hui, toutes les recherches autour de la sécurité alimentaire, de la protection des cultures, de leur impact environnemental, de la pollution, etc… sont essentielles pour notre agriculture et donc pour l’avenir de nos familles paysannes.

Dans moins d’un mois, le mardi 2 juin, notre Parlement retrouvera Bernexpo pour sa session ordinaire d’été. Mais d’ici là, n’oubliez pas les 2 mètres, si besoin le masque et l’hygiène des mains.

par l’auteur
UDC conseiller national (FR)
plus sur le thème
Exposé
partager l’article
11.06.2020, de Gilberte Schär
Les élus UDC du district du Lac vous informent ci-après des sujets qui ont été discutés lors... lire plus
Consultation
partager l’article
14.04.2020
Réponse de l’UDC du Canton de Fribourg à la consultation relative à l’avant-projet de loi et d’ordonnance... lire plus
Consultation
partager l’article
06.04.2020
Réponse de l’UDC du Canton de Fribourg à la consultation relative à l’avant-projet de loi d’application de... lire plus
en lire plus
Soutenez-nous

CCP 17-3541-3
CH76 0900 0000 1700 3541 2

Contacts

UDC – SVP Fribourg
Secrétariat cantonale
Route d'Essert 51
1733 Treyvaux

E-Mail : info@udc-fr.ch

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord