• Initiative pour l’autodétermination
    Notre liberté est un bien précieux. La Suisse est née de la volonté farouche de nos ancêtres de conserver leur liberté, leur indépendance et leur autodétermination. Ces valeurs sont à la base de l’histoire à succès de notre pays. Vers la campagne
S'engager
Exposé

La politique agricole coûte trop cher, selon Avenir Suisse: une gifle au monde paysan!

La politique agricole coûte trop cher, selon Avenir Suisse: une gifle au monde paysan ! Ce matin vendredi, les paysans suisses ont pris une sacré gifle ! Selon une étude menée par Avenir Suisse (dont la Radio Télévision Suisse La Première s’est fait l’écho dans son journal du 7 septembre 2018 à 7 heures), la politique agricole suisse coûterait quelque 20 milliards de francs par an ! Beaucoup trop cher ! A réformer en profondeur ! Abolir les subventions ! Autant de propositions gratuites que cette étude suggère…

Avenir Suisse se trompe de cible. Car…

  • le peuple suisse tient à son agriculture, il veut la souveraineté alimentaire, donc la présence de familles paysannes travaillant la terre et offrant des produits de qualité !
  • la topographie de notre pays engendre une organisation des structures de production typiquement suisse qui a son coût – on ne peut modifier la géographie du Plateau très peuplé et des Préalpes pour agrandir les domaines !
  • les coûts du travail dans les industries de la transformation et dans les entreprises de distribution sont des coûts suisses – d’ailleurs les collaborateurs d’Avenir Suisse bénéficient certainement aussi de ces salaires confortables !
  • depuis des décennies, l’agriculture suisse se transforme, s’adapte aux exigences des marchés, aux besoins des consommateurs – elle n’a pas attendu les réflexions d’Avenir Suisse pour repenser sa survie !

Le think tank d’obédience libérale qu’est Avenir Suisse se focalise sur l’agriculture. Trop facile. Mais cette organisation s’est-elle, une fois, interrogé, par exemple, sur les coûts pour la santé engendrés par l’industrie pharmaceutique toute-puissante !

Une fois de plus, le monde paysan encaisse une gifle ! C’est révoltant ! Mais l’agriculteur suisse a les pieds sur terre et la tête bien faite. Il continuera ses tâches quotidiennes, bien au-delà des heures de bureau des collaborateurs d’Avenir Suisse, pour offrir à la population suisse fraîcheur et qualité de ses produits. Avec la foi dans son travail.

plus sur le thème
Exposé
partager l’article
11.11.2018, de Gabriel Kolly
Le groupe UDC a été sévère avec le Budget 2019 du Canton de Fribourg. Aucune vision, des... lire plus
Exposé
partager l’article
16.10.2018, de Emanuel Waeber
Le Chef du groupe UDC au Grand Conseil dresse le bilan de la session d'octobre 2018 qui... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
10.10.2018
L’UDC a pris connaissance du projet de réforme fiscale présentée ce matin par le Conseil d’Etat. Le... lire plus
en lire plus
Soutenez-nous

CCP 17-3541-3
CH76 0900 0000 1700 3541 2

Contact
UDC – SVP FR
Présidence cantonale
La Mullera 35
1784 Courtepin
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord