S'inscrire
Communiqué de presse

Lettre au Conseil d’Etat sur les mesures fédérales

C’est avec stupeur que l’Union Démocratique du Centre du Canton de Fribourg a pris connaissance des mesures prévues par le Conseil Fédéral en lien avec la pandémie de Covid-19 et qui devraient être confirmées d’ici samedi, en particulier la fermeture obligatoire des commerces et restaurants à 19h00, l’interdiction des activités culturelles et l’interdiction des réunions privées de plus de cinq personnes.

Dans le canton de Fribourg, le nombre quotidien de nouveaux cas est désormais inférieur à 100 par jour, bien loin des plus de 800 cas par jour observés il y a exactement un mois. Le canton de Fribourg, comme les autres cantons Romands, a pris des mesures qui ont montré leurs effets. Avec une incidence à 14 jours de 461 cas par 100’000 habitants, le canton de Fribourg fait désormais partie des cinq cantons où le taux d’incidence est le plus bas. Dans tous les cantons romands, le taux d’incidence est désormais inférieur à 600, inférieur à la moyenne nationale. Partant de ce constant, il n’est pas admissible que les cantons qui ont su prendre des mesures lorsque cela était nécessaire ne soient contraints de durcir à nouveau leurs mesures quelques jours seulement après que des allégements aient été mis en œuvre.

Au début de la deuxième vague, la voie choisie par le Conseil fédéral était celle du fédéralisme. Cette voie a permis aux cantons les plus touchés de prendre des mesures strictes, qui ont eu un effet direct et rapide sur la progression de la pandémie, sans imposer de durcissement aux cantons moins touchés. Cette voie était certainement la plus appropriée car elle permettait d’agir là où cela était nécessaire, de manière ciblée. La situation actuelle ne justifie en aucun cas de changer de paradigme et de renoncer à cette approche fédéraliste qui a fait ses preuves. Afin d’agir de manière proportionnée et en respectant le principe de subsidiarité, le Conseil fédéral doit maintenant s’assurer que les mesures nécessaires soient prises dans les cantons où la situation est critique, mais il ne doit en aucun cas imposer de telles mesures de manière unifiée, là où la situation ne l’exige pas ou plus.

Un revirement centralisateur tel que prévu par le Conseil fédéral reviendrait à sanctionner les bons élèves de manière totalement injustifiée. Ceci serait, à juste titre, perçu comme une injustice par la population et les commerçants des cantons romands, en particulier les restaurateurs qui, contraints de fermer leurs établissements alors même qu’ils avaient mis en place de coûteux concepts de protection, ont d’ores et déjà payé un lourd tribut aux mesures prises durant les dernières semaines. A fortiori, une fermeture à 19h comme le prévoit le Conseil Fédéral aurait comme conséquence d’empêcher de manière quasi systématique le service de repas du soir, alors même que rien ne laisse penser qu’une telle mesure puisse avoir un impact positif quelconque sur la situation sanitaire. En cela, les critères d’aptitude et de nécessité constitutifs du principe de proportionnalité (art. 36 Cst. Féd.) ne sont de toute évidence pas remplis.

Prolonger sans raison valable les mesures restrictives en vigueur aurait des conséquences désastreuses tant pour l’économie des cantons concernés que pour la confiance de la population dans ses autorités et, in fine, pour la cohésion nationale

Pour toutes ces raisons, la direction de l’Union Démocratique du Centre du Canton de Fribourg ainsi que son groupe parlementaire demandent au Conseil d’État fribourgeois d’intervenir dans les meilleurs délais auprès du Conseil fédéral afin de le convaincre de renoncer à son projet, et de s’engager de toutes ses forces et par tous les moyens dont il dispose afin d’empêcher la Confédération de prendre des mesures néfastes pour notre canton, injustifiées et contraires au fédéralisme qui fait la force de notre Pays.

plus sur le thème
Consultation
partager l’article
30.06.2021
Réponse de l’UDC du Canton de Fribourg relative à la consultation restreinte sur l'avant-projet de loi modifiant... lire plus
Exposé
partager l’article
28.06.2021, de Bernard Bapst
Les députés du Groupe UDC au Grand Conseil vous font part ci-dessous de leur rapport pour la... lire plus
en lire plus
Soutenez-nous

CCP 17-3541-3
CH76 0900 0000 1700 3541 3

Contacts

UDC – SVP Fribourg
Secrétariat cantonal
Impasse du Coqui 6
1726 Farvagny-le-Petit

E-Mail : info@udc-fr.ch

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord